Association 14

Que se propose d'enseigner l'Association 14 - Retour à la Source ?

-La prière.

-La vérité. La Vérité, l'Unique Réalité.

-L'amour. "N'enseigne que l'Amour car c'est ce que tu es".

-La découverte de l'unique réalité de l'être, en chacun comme en tous.

-Le pardon. Il est la reconnaissance qu'il n'y a pas de péché, mais uniquement une erreur de perception qui peut être corrigée à sa source, notre esprit.

-La vision de Dieu. En nous conduisant vers la perception vraie.

-La compréhension de la vie.

-Le cheminement en soi jusqu'à la guérison.

-L'unité avec tous et toutes choses.

000

Ici, toi qui viens chercher une meilleure vue de la vie et de toi-même, trouve la carte d'un cheminement qui peut te donner la paix intérieure.

"Qu'est-ce que cela veut dire ?" penses-tu.

Entre en toi-même, et vois ce qui t'amène ici.

Tu y trouveras la souffrance, sous quelque forme qu'elle se manifeste en toi :

  • le sentiment de ne pas être libre,
  • de ne pas être accepté, ni reconnu,
  • le sentiment de ne pas être accompli,
  • le sentiment d'être victime du monde et des autres...

Voilà quelques unes des principales causes du mal-être, les plus répandues, accompagnées ou non de toutes les souffrances physiques.

L'expérience courante (et efficace) consiste à aller chercher en soi ce qui est "arrivé", dans l'enfance, avant la naissance ou dans "d'autres vies", la cause de notre sentiment conscient, enraciné dans l'inconscient. Pour cela beaucoup de "moyens" sont sollicités comme la psychothérapie, la voyance, l'astrologie ésotérique, le channeling…

Aucun jugement sur ces moyens quels qu'ils soient !

Pour l'être tous les "moyens" qu'il conçoit sont justes, à condition de ne pas les confondre avec le but de la recherche et de ne pas tomber sous la coupe de certains "guides" qui vous proposent ces "moyens".

Ce qui importe c'est d'identifier la cause du mal-être :

  • une relation incomprise avec un parent, un événement mal interprété ou un accident moral quelconque,
  • une vie "antérieure" qui appelle une correction de l'esprit,
  • une "leçon" à apprendre, que l'on est venu apprendre…

Il est en effet impossible d'avancer sans faire remonter au conscient l'obstacle sur lequel on bute. Non pas pour nourrir un quelconque ressentiment ou une quelconque culpabilité, mais bien au contraire pour vider de toute rancœur et de toute culpabilité la situation vécue et incomprise. Un abcès doit être vidé pour être soigné et guéri. Faire sortir de l'inconscient ce qui peut être maintenant examiné à la lumière de la vérité, hors de tout jugement, te faisant entrer dans le pardon dans son sens le plus pur : il n'y a jamais eu aucune offense ni aucune culpabilité, en soi ET en les "autres", malgré les apparences durement ressenties.

À cet instant les difficultés commencent. Paradoxal, non ?

Pas vraiment. Les ontologues avancés dans le chemin de lumière le savent : tu vas te heurter aux vieux schémas de pensées, aux automatismes de jugement, aux qualifications et aux classements mentaux habituels. Tellement habituels que tu ne les vois pas venir. Et le "mal" s'installe, chez lui en toi.

Ce mode de fonctionnement doit être défait pour acquérir une autre "discipline" de pensée qui reconnaisse que le monde que tu vois résulte de ton  jugement. Mais cela tu ne pourras pas le réaliser seul(e).

Tu ne peux pas avancer seul(e). Un guide est nécessaire pour éviter les chausse-trappes, les chemins de traverse, pour n'entrer point dans des ornières profondes qui induiront un grand retard dans la guérison. Car le cheminement est certain, le but sûr. Ce qui est en jeu ici est d'aller plus vite et plus confortablement sur l'autoroute de la foi vers la guérison de l'esprit, source unique de notre vie. Un péage sur cette autoroute ? Oui, mais on découvre rapidement qu'il est en fait gratuit ! Ce péage est seulement la décision à prendre d'entrer sur cette autoroute de lumière.

Arrivons-en aux fins de notre propos : nous parlons de la PRIÈRE et du guide sûr qui est l'Agent de Dieu Actif en nous, le Saint-Esprit ou le Pur Esprit.

En ce lieu nous ne parlerons que de ce guide parfait, connu depuis la nuit des temps par l'humanité, spontanément, comme une empreinte génétique de notre être.

La prière, respiration de l'esprit, est indispensable à la vie comme le souffle pour le corps.

Finie l'apnée spirituelle !

Notre quête est conduite dans, par et avec la Prière, car la prière oriente notre esprit dans la direction de la vérité : la perfection de notre être réel, la présence du pur-esprit en nous, la présence du Saint-Esprit qui reste notre véritable lien avec notre Père Céleste.

Cette vraie prière n'est jamais une demande car la demande réaffirme le manque apparent, lui redonnant consistance. Elle affirme à nouveau la réalité de "qui nous sommes" : les filles et fils de Dieu, parfaits et à jamais innocents de tout "péché".

Pour arriver à cela un entraînement persévérant est demandé, tout comme nous le faisons avec notre corps. Défaire des vieilles habitudes requiert de la constance, de la patience et la décision volontaire de le réaliser. Nous sommes là pour partager cette décision et cet effort, en te tenant la main au cours du voyage.

Ici point de gourou, point de maître, juste des frères voulant partager l'expérience commune à tous les enfants de Dieu. "Quand deux se réunissent en mon nom, je suis au milieu d'eux", nous a dit Jésus. C'est de cela qu'il s'agit.

 

 

Copyright J M D Buclet 2016-2017